Partie II - TOULOUSE et l’Histoire : il y a 80 ans, la Résistance libère la ville. Visite guidée inédite - anniversaire hommage.

Dans la Partie I de notre cartographie de la Résistance toulousaine (récit du mois dernier) visant à célébrer les 80 ans de la Libération de la ville intervenue le 19 août 1944, rendant de la sorte hommage aux combattants toulousains de l’Armée secrète, nous relatons, entre autres, l’héroïsme de ces derniers, leur courage et exploits, le sort tragique réservé à beaucoup d’entre eux.

Certaines et certains sont rentrés dans l’Histoire en raison de leur responsabilité au sein des réseaux de la Résistance, de leurs faits d’armes ou de leur particulièrement sanglante exécution ; d’autres beaucoup plus anonymes, moins connus, furent tout autant admirables, toujours au péril de leur vie, de risques insensés.

Pour ne jamais les oublier, afin de perpétrer leur mémoire, ne cesser de faire connaitre leur lutte acharnée contre l’occupant nazi, l’idéologie national-socialiste dévastatrice, être invité également, de fait, à demeurer vigilant, la ville de TOULOUSE - comme la plupart des agglomérations françaises - a ainsi donné leurs noms à différentes voies publiques.

Ce fut souvent le cas au sortir de la Guerre, juste après la Libération, mais parfois aussi plus tardivement.

La Mairie (et cela quels que soient les maires élus, la couleur politique des Conseils municipaux, les partis majoritaires aux commandes de la vie publique toulousaine) continue encore, du reste, à le faire lors d’inauguration de nouvelles rues ou places, lorsque émerge un nouveau quartier, un ensemble urbain d’ampleur (tel fut le cas au niveau de l’écoquartier de La Cartoucherie par exemple) ou qu’il apparait judicieux au pouvoir public local de renommer tel ou tel axe urbain.

Des noms de rue pour honorer les résistantes et résistants toulousains… et ne jamais oublier :

Ainsi, les artères de la ville portant le patronyme de ceux qui ont résisté à l’envahisseur allemand et aux collaborateurs français sont nombreuses, tout comme des lieux - places, esplanades, passages, impasses, chemins, avenues, boulevards, allées, ronds-points, etc. - désignent des moments ou évènements clés, sont porteurs de devises ou de symboles patriotiques, renvoient à des idéaux et figures universelles, font références à des personnalités, des acteurs majeurs de la seconde guerre mondiale.
Une plaque sous les arcades de la Place du Capitole, en écho à la fresque Raymond MORETTI célébrant en peinture la résistance toulousaine (au travers de 28 autres représentations/panneaux, également au plafond de cette « galerue », cet artiste français décédé en 2005 dépeint du reste les autres événements ou personnages majeurs de l’Histoire de la ville), indique qu’il en existe environ quatre-vingt :

La Libération de Toulouse - plaque sous les arcades de la Place du Capitole

Peinture de l artiste Moretti au plafond des arcades de la Place du Capitole
 
C’est en fait soixante-neuf de plus… (149 donc) que nous avons répertorié et déniché ; auxquelles s’ajoutent deux stations de métro.

Nous listons ici ces noms de résistantes et résistants de façon quasi « exhaustive », associés à un cliché des plaques de rues les matérialisant.

Mais dans ce cas, contrairement à la visite proposée dans la Partie I de notre histoire guidée de la Résistance à TOULOUSE, sans plan prédéfini, sans ordre particulier, si ce n’est - afin de se repérer dans la ville, s’orienter un minimum - un « classement » par quartiers et code postaux.

Le « circuit de la mémoire résistante » se dégageant ainsi assez aléatoirement (le plus souvent dans le cadre de notre/nos parcours urbains, au gré de nos différentes visites d’appartements ou de maisons, notre activité quotidienne de recherche immobilière ciblée dans la Ville rose) s’avère de fait le plus souvent orienté au centre-ville ou au péricentre de la Capitale occitane.

Les rues qui en sont plus éloignées, excentrées au sein de quartiers dits de banlieue ou très périphériques, sont néanmoins bien sûr mentionnées.

D’une part Domicilium a l’occasion de s’y rendre car notre équipe couvre - entre autres - l’ensemble de l’agglomération toulousaine qui, depuis fort longtemps, n’a donc plus de secret pour nos chasseurs immobiliers et d’autre part, surtout, car l’hommage ici rendu à la Résistance toulousaine ne saurait avoir de limite…

Quartiers Saint-Etienne - Grand-Rond - Jardin des Plantes (31000) :

Esplanade du 19 août 1944 (Plan del 19 agost 44 - Tolosa) :

Esplanade du 19 août 1944 - Toulouse - Plan del 19 agost 44 - Tolosa
 
Square Cardinal Jules Géraud Saliège :

Square du Cardinal Saliège
 
Allée Serge Ravanel :

Allée Serge Ravanel
 
Esplanade Alain Savary :
 
Esplanade Alain Savary

Parvis des femmes de la Résistance :
 
Parvis des femmes de la Résistance - Toulouse

Rue des Martyrs de la Libération :
 
Rue des Martyrs de la Libération

Rond-Point des Français libres :

Rond-Point des Français libres

Allées Forain François Verdier :

Allées Forain François Verdier

Allée des Justes des Nations :
 
Allée des Justes des Nations

Rue Jean Aillet :

Rue Jean Aillet - Toulouse
 
Rue Abel Autofage :

Rue Abel Autofage

Quartiers Capitole et Saint-Sernin (31000) :

Square du Général Charles De Gaulle :
 
Square du Général Charles De Gaulle - Toulouse 31000

Rue Albert Lautmann :
 
Rue Albert Lautman

Quartiers Jeanne d’Arc et Matabiau (31000) :

Rue Jacques Guillemin-Tarayre :

Rue Guillemin Tarayre

Espace Georges Malgouyres :
 
Espace Georges Malgouyres

Boulevard Pierre Sémard :
 
Boulevard Pierre Semard - 31000 Toulouse

Quartiers Chalets et Concorde (31000) :

Rue Robert Borios :

Rue Robert Borios - 31000 Toulouse
 
Rue du Commissaire Phillipe :

Rue du Commissaire Philippe - Toulouse
 
Rue Capitaine Escudié :

Rue du Capitaine Escudié - Toulouse

Ou rue du Capitaine Escudié :

Rue du Capitaine Escudié - 31000 Toulouse
 
Impasse du Capitaine Escudié :

Impasse du Capitaine Escudié

Place Julie Jeanne Bouillane :
 
Place Julie Jeanne Bouillane - 31000 Toulouse

Quartiers Wilson et Saint-Georges (31000) :

Rue du Lieutenant Colonel Pelissier :
 
Rue du Lieutenant Colonel Pelissier - 31000 Toulouse

Rue Maurice Fonvieille :

Rue Maurice Fonvieille - 31000 Toulouse

Quartier Carmes - Ozenne - Salin (31000) :

Rue Colonel René Pointurier :
 
Rue du Colonel Pointurier - Toulouse

Quartiers Compans-Caffarelli et Brienne (31000) :

Rue Danielle Casanova :

Rue Danielle Casanova - Toulouse

Rue Lucien Lafforgue :

Rue Lucien Lafforgue - Toulouse

Allée Francisco Ponzan Vidal :
 
Allée Francisco Ponzan Vidal - Toulouse

Boulevard du Maréchal Leclerc :
 
Boulevard du Maréchal Leclerc - 31000 Toulouse

Quartiers Saint-Aubin - Dupuy - Boulevard Carnot (31000) :

Rue Albanie Regourd :

Rue Albanie Regourd - Toulouse

Rue Gabriel Peri :
 
rue Gabriel Peri - 31000 Toulouse

Rue Sylvain Dauriac :

Rue Sylvain Dauriac - Toulouse

Rue des Frères Lion :
 
Rue des Frères Lion - Toulouse

Station de métro François Verdier (Ligne B) :
 
Station de métro François Verdier - Ligne B - Toulouse

Station de Métro François Verdier - Ligne B - 31000 Toulouse

Quartier Lardenne (31100) :

Rue Charles Strickler :

Rue Charles Strickler - 31100 Toulouse

Rue du Père Bergougnioux :

Rue du Père Bergougnioux - Toulouse

Rond-point des Époux Mongelard :

Rond-Point des époux Mongelard - Toulouse

Place Jacques Sauvegrain :

Place Jacques Sauvegrain - 31100 Toulouse
 
Rue Paul Farrando :

Rue Paul Farrando - Toulouse

Quartier Fontaine Lestang (31100) :

Rue Henri Desbals :

Rue Henri Desbals - Toulouse

Quartier Guilhermy (31100) :

Impasse des Réfractaires et Maquisards :
 
Impasse des Réfractaires et Maquisards - Toulouse

Rue Paul Debauges :

Rue Paul Debauges - Toulouse

Rue Henri Pedrico :

Rue Henri Pédrico - Toulouse

Quartier Saint-Simon (31100) :

Rue Léo Hamard :

Rue Léo Hamard - Toulouse
 
Rue du Colonel Pierre Cabanié :

Rue du Colonel Pierre Cabanié - Toulouse

Rue Antoine Bayes :
 
Rue Antoine Bayes - Toulouse

Rue Albert Carovis :

Rue Albert Carovis - Toulouse

Rue Missak Manouchian :

Rue Missak Manouchian - Toulouse

Quartier Les Pradettes (31100) :

Rue André Broussin :

Rue Andre Broussin - Toulouse

Rond-point Maurice Ribis :

Rond-Point Maurice Ribis - Toulouse
 
Rue Julien Forgues :

Rue Julien Forgues - Toulouse

Passage Julien Forgues :

Passage Julien Forgues - Toulouse

Rond-point Marcel Petit :
 
Rond-Point Marcel Petit - Toulouse

Quartier Bellefontaine (31100) :

Rue du Recteur Dottin :

Rue du Recteur Dottin - Toulouse

Rond-point Jean Llante :
 
Rond-Point Jean Llante - Toulouse

Quartiers Mirail et Reynerie (31100) :

Rue Daniel Faucher :
 
Rue Daniel Faucher - Toulouse

Impasse Abbé Joseph Salvat :
 
Impasse Abbé Salvat - Toulouse

Quartier Faourette (31100) :

Rue Paul Lambert :
 
Rue Paul Lambert - Toulouse

Quartiers Lafourguette - Chapitre - Oncopole (31100) :

Rond-point Maurice Dide :
 
Rond-point du Docteur Maurice Dide - Toulouse

Quartier Papus (31100) :

Impasse des Martyrs de Bordelongue :

Impasse des Martyrs de Bordelongue - Toulouse

Chemin des Martyrs de Bordelongue :

Chemin des Martyrs de Bordelongue - Toulouse

Rue Enzo Godeas (la rue est devenue un ensemble immobilier constitué de nombreux logements, une résidence à usage d’habitation essentiellement) :
 
Résidence Enzo Godeas - Toulouse

Dans le même ordre d’idée, manque à l’appel la Place Yvonne Lucienne Curvale (au bout de l’avenue de Muret d’un côté et de la rue de la Digue, longeant la Garonne, de l’autre côté) à ce jour occupée par un immense chantier fermé, une vaste promotion immobilière en cours de construction, inaccessible.

Quartier Fourtou (31100) :

Rue Vincent Auriol :

Rue Vincent Auriol - Toulouse

Quartier Borderouge (31200) :

Rue Pierrette Louin :

Rue Pierrette Louin  - Toulouse
 
Impasse René Cabau :

Impasse René Cabau  - Toulouse
 
Rue André Etcheverlepo :

Rue André Etcheverlepo  - Toulouse

Rue Mgr Bruno de Solages :

Rue Monseigneur Bruno de Solages  - Toulouse

Impasse René Rodo :

Impasse René Rodo  - Toulouse

Rue Madeleine Kahn-Klein :

Rue Madeleine Kahn-Klein  - Toulouse

Rue Yves Prépognot :

Rue Yves Prepognot  - Toulouse
 
Impasse du Général Aubert Frère :

Impasse du Général Aubert Frére - Toulouse

Quartier Les Cocus (31200) :

Impasse Louis Eychenne :

Impasse Louis Eychenne - Toulouse

Rue du Colonel Paul Paillole :

Rue du Colonel Paul Paillole  - Toulouse
 
Impasse Gilles Thau :

Impasse Gilles Thau - Toulouse

Rue Violette Szabo :
 
Rue Violette Szabo - Toulouse

Quartiers Croix-Daurade - Gabardie - Gramont (31200) :

Rue André Vasseur :

Rue André Vasseur - Toulouse

Rue Paule Raymondis :

Rue Paule Raymondis  - Toulouse
 
Rue du Colonel Jean Stanislas Rémy :

Rue du Colonel Jean Stanislas Rémy - Toulouse

Rue Moto-Vidal :

Rue Moto.Vidal - Toulouse
 
Allée Ginette Forgues :
 
Allée Ginette Forgues - Toulouse

Quartier La Vache (31200) :

Rue Marcel Clouet :

Rue Marcel Clouet  - Toulouse

Quartier Lalande (31200) :

Rue André Clarous :
 
Rue André Clarous - Toulouse

Quartiers Pont-Jumeaux et Barrière de Paris (31200) :

Rue Jacob Insel :

Rue Jacob Insel - Toulouse
 
Boulevard SilvioTrentin :
 
Boulevard Silvio Trentin - Toulouse ville résistante

Quartier des Sept Deniers (31200) :

Passage André Chaubet :

Passage André Chaubet - Toulouse

Rue de l'Abbé Naudin :

Rue de l Abbé Naudin - Toulouse

Rue Edmond Guyaux :

Rue Edmond Guyaux - Toulouse
 
Rue Jean Gayral :

Rue Jean Gayral - Toulouse

Rond-point Pierre Degon :
 
Rond-Point Pierre Degon - Toulouse

Quartiers Les Arènes et Croix de Pierre (31300) :

Rue Pierre Bourthoumieux :
 
Rue Pierre Bourthoumieux - Toulouse

Quartier Saint-Cyprien (31300) :

Rue Joseph Vié :

Rue Joseph Vié - Toulouse
 
Rue Maurice Jacquier :

Rue Maurice Jacquier - Toulouse

Rue Adolphe Coll :
 
Rue Adolphe Coll - Toulouse

Écoquartier La Cartoucherie (31300) :

Avenue Raymond Badiou :

Avenue Raymond Badiou - Toulouse

Allées Joséphine Baker :

Allée Joséphine Baker - Toulouse

Allée Pierre Bertaux :

Allée Pierre Bertaux - Toulouse

Rue André Savès :

Rue André Savès - Toulouse

Rue Jacques Cassan :
 
Rue Jacques Cassan - Toulouse

Rue Marie-Rose Gineste :

Rue Marie-Rose Gineste - Toulouse

Rue Roger Sicre :
 
Rue Roger Sicre - Toulouse

Quartier Saint-Martin du Touch - route de Bayonne (31300) :

Rond-point Torcatis - Famille de résistants :
 
Rond-point Torcatis - famille de résitants - Toulouse

Quartier Les Arènes (31300) :

Allées Maurice Sarraut :
 
Allées Maurice Sarraut - Toulouse

Quartier Empalot (31400) :

Avenue Jean Moulin :

Avenue Jean Moulin - Toulouse

Allée Madeleine Pauliac :

Allée Madeleine Pauliac - Toulouse

Quartier Pont des Demoiselles (31400) :

Place Roger Arnaud :

Place Roger Arnaud - Toulouse
 
Rue Pierre Brossolette :

Rue Pierre Brossolette - Toulouse

Quartiers Saint-Michel - Crampel - Busca (31400) :

Rue Achille Viadieu :

Rue Achille Viadieu - 31400 Toulouse

Rue Henri Tagnères :
 
Rue Henri Tagnères - Toulouse

Parvis Yves et Marie-Angèle Bettini :
 
Parvis Yves et Marie-Angèle Bettini - Toulouse 31400

Rue Léo Lagrange :

Rue Léo Lagrange - Toulouse

Boulevard André Delacourtie :
 
Boulevard André Delacourtie - Toulouse

Avenue Marcel Langer :

Avenue Marcel Langer - Toulouse

Impasse Marcel Langer :

Impasse Marcel Langer - Toulouse

Station de métro Saint-Michel - Marcel Langer (ligne B) :
 
Station de métro Saint-Michel Marcel Langer - Ligne B - Toulouse

Métro Saint-Michel Marcel Langer - Ligne B - 31400 Toulouse

Quartier Saint-Agne (31400) :

Avenue de l'URSS pays allié lors de la seconde guerre mondiale :
 
Avenue de l URSS pays allié lors de la seconde guerre mondiale - Toulouse

Cité du 2 Mai 1944 :
 
Cité du 2 mai 1944 - Toulouse

Rue Devic (Louis-Omer, père, et Charles-Henri, fils) :

Rue Devic - Toulouse

Rue Léonce-Félix Gonzales :
 
Rue Léonce-Félix Gonzales - Toulouse

Quartier Iles du Ramier (31400) :

Allée du Professeur Camille Soula :

Allée du Professeur Camille Soula - Toulouse

Quartier Rangueil (31400) :

Avenue du Professeur Joseph Ducuing :

Avenue du Professeur Joseph Ducuing - Toulouse

Quartier Pouvourville (31400) :

Rue Pierre Jarré :

Rue Pierre Jarré - Toulouse
 
Rue Louis Mené :

Rue Louis Mené - Toulouse

Rue Henri Claude Lauth :
 
Rue Henri Claude Lauth - Toulouse

Quartiers Côte Pavée et Guilhemery (31500) :

Avenue Raymond Naves :
 
Avenue Raymond Naves - 31500 Toulouse

Rue Henriette Achiary :

Rue Henriette Achiary - Quartier Côte Pavée - Toulouse

Avenue Jean Chaubet :

Avenue Jean Chaubet - Toulouse
 
Rue Lucien Cassagne :
 
Rue Lucien Cassagne - Toulouse 31

Rue Lucien Cassagne - Toulouse

Rue André Cavagnol :

Rue André Cavagnol  - Toulouse
 
Rue Jean Micoud :

Rue Jean Micoud - Toulouse

Rue Henri Lanfant :

Rue Henri Lanfant  - Toulouse
 
Rue René Vaisse :

Rue René Vaisse - Toulouse
 
Avenue André Bousquairol :

Avenue André Bousquairol - Toulouse

Rue Eugène Lozes :
 
Rue Eugéne Lozes - Toulouse

Quartier Roseraie (31500) :

Avenue Joseph le Brix :

Avenue Joseph Le Brix - Toulouse

Place Rosine Bet :
 
Place Rosine Bet - Toulouse

Square Vincenzo Tonelli :
 
Square Vincenzo Tonelli - Toulouse

Quartiers Marengo et Jolimont (31500) :

Rue Paul Dupin (secrétaire de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT -, ce résistant arrêté par la Gestapo le 13 avril 1943, torturé, est déporté ensuite à BUCHENWALD puis à DORA-MITTELBAU) :

Rue Paul Dupin - Toulouse

Rue David Elbaz :
 
Rue David Elbaz - Toulouse

Esplanade Jean Cassou :

Esplanade Jean Cassou - Toulouse Jolimont

Avenue du Commandant Tailllandier :

Avenue du Commandant Taillandier - Toulouse

Quartiers Juncasse et Argoulet (31500) :

Rue Louis Plana :

Rue Louis Plana - Toulouse

Passage Louis Plana :

Passage Louis Plana - Toulouse

Rond-point David Freiman :
 
Rond-point David Freiman - Toulouse

Quartiers Moscou et Jean Rieux (31500) :

Rue Frédéric-Jean Baby :

Rue Frédéric Jean Baby  - Toulouse
 
Rue Pierre Sell (déporté pour homosexualité) :

Rue Pierre Seel - Toulouse

Quartier Bonnefoy (31500) :

Rue Louis Masse :

Rue Louis Massé - Toulouse

Rue Henri Frenay :

Rue Henri Frenay - Toulouse
 
Rue Jacques Decomble :
 
Rue Jacques Decomble - Toulouse

Quartier La Terrasse et Cité de l’Espace (31500) :

Rue Roger Mompezat :
 
Rue Roger Mompezat - Toulouse

Quartier L’Ormeau (31500) :

Cité Six Avril 1944 :

Cité du 6 avril 1944 - Toulouse

Fût-elle en deux parties et déployée sur un vaste espace géographique urbain (notre terrain de chasse immobilière habituel, certes… mais exploré cette fois sous le prime historique, celui de la grande Histoire), cette contribution au souvenir, cet hommage à la Résistance toulousaine n’en demeure pas moins bien mince.

Reste que si elle peut, ne serait-ce que quelques instants, raviver les mémoires et contribuer modestement, ici ou là, à transmettre - et inviter à le faire - aux générations épargnées par la guerre… alors elle n’aura pas été vaine.

Gageons en effet que ces noms - inconnus pour beaucoup, trop méconnus par une majorité d’habitants toulousains - désignant des voies, des lieux et espaces publics de la ville qui nous sont chers, ou que nous empruntons simplement de façon régulière, ne tombent jamais dans l’indifférence et que l’inédit circuit de la Résistance toulousaine tracé le mois dernier sera à cet égard, à défaut d’être emprunté physiquement, parfois sillonné en pensée.

Oui, sortie de la nuit à la fin du deuxième conflit mondial, l’armée de l’ombre est alors entrée dans la lumière, la recréa… 80 ans plus tard, que son esprit continue à nous éclairer.

*

*  *  *

Arrivés aux termes de ce parcours contre le totalitarisme du national-socialisme et de ses parangons nationalistes, mais surtout pour la Liberté, 80 ans après la Libération de notre ville, puisque c’est un anniversaire, « finissons » en chanson.

Et, pour se faire, quoi de plus beau et puissant que l’hymne de la Résistance : Le Chant des partisans.

Composé en 1941 par la musicienne d’origine russe Anna MARLY, et dont les paroles furent écrites à LONDRES en mai 1943 par les écrivains - et résistants - Joseph KESSEL et Maurice DRUON, ce chant mobilisateur et fédérateur fut murmuré ou psalmodié dans les maquis par tous les compagnons de la Libération.

Moteur prodiguant du courage, code de ralliement dans le secret de la nuit, ce fut le refrain de ces femmes et de ces hommes exceptionnels trop brièvement ici rappelés… tant ils sont l’honneur de TOULOUSE, de la France, le symbole si ce n’est même l’incarnation du courage et de la Liberté :

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes

Montez de la mine, descendez des collines, camarades
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau, dynamite
(Liberté)

C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève

Ici chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe
Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes
Sifflez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute
(Liberté)


E. MASSAT - Chasseur Immobilier Domicilium

Publié le samedi 01 juin 2024